RSS

Mauvaise interprétation

15 Sep

Ce n’est pas simple, pas facile, pas facile du tout.
Rien n’est facile me direz-vous. J’en conviens.
Mais se rendre compte que le projet qui vous tient à cœur n’est pas réalisable et ce à cause d’une mauvaise interprétation de sa part, c’est dur.

Je n’ai pas fait assez attention je l’avoue. J’ai voulu aller trop vite, surement.
Je me suis toujours plus attachée aux compétences qu’aux titres. Je continue de penser que cette approche du savoir et bien plus fondée et logique. Et j’en oublie donc l’évidence: les niveaux universitaires sont sanctionnés par des diplômes hiérarchisés. Et dans le cadre de l’agrégation, les pré-requis se jouent au niveau Master 2. Les Master 1 sont réservés au concours du CAPES.

En théorie rien de bien affligeant. J’y perds quoi? Outre une différence notable de salaire si j’obtiens le concours du CAPES, le volume horaire de cours en présentiel est plus important. Mais surtout le nombre de places est plus important également. Ce qui signifie que l’année de stage a plus de chance de se dérouler dans un rectorat éloigné de mon domicile. Ce qui se résume comme ceci. Bien moins rémunéré, bien plus loin, beaucoup plus de frais. Mais ça on ne peut pas le savoir à l’avance, je vais donc continuer d’espérer après ma bonne étoile et prier pour qu’un poste de stagiaire me soit attribué dans le Nord qui reste l’une des académies les moins demandées du territoire.

Le plus ennuyeux dans cette histoire est que je me suis dors et déjà inscrite au CNED à la préparation de l’agrégation et que les onéreux frais de formation ne sont remboursables sous aucun prétexte. Tant pis, il n’y a plus qu’à assumer et partir du principe que qui peut le plus peut le moins. Je vais donc continuer à me préparer à l’agrégation que je complèterai par la une bibliographie axée CAPES que j’ai pu trouver sur le site de la formation de la Sorbonne.

Les épreuves plastiques au Capes sont plus importantes qu’en agrégation dont la finalité est plus théorique et sur laquelle les notions de recherches et d’analyses sont plus explicites. Mais je ne suis pas trop inquiète à ce sujet, mes compétences plastiques me semblent être suffisantes, il me suffit de m’y remettre (ce n’est pas comme le vélo, on perd beaucoup sans pratique).

Et après? Une fois le CAPES obtenu, une fois le stage accompli, je préparerai l’agrégation interne, réputée plus simple. Et je pourrai même demander un aménagement horaire pour la préparation du concours. Avec une double préparation, dans 2 ans, j’ose espérer que mes chances de réussite se verront accrues.

Je pourrais également me présenter tout de même au concours de l’agrégation cette année, sachant que je n’obtiendrais pas de poste si je le réussi. Mais non, vous imaginez le niveau de frustration que cela impliquerait? Le réussir une première fois pour devoir malgré tout le repasser dans deux ans? Non, je préfère m’abstenir.

Voilà. On en est là… Allez, inutile de tergiverser, inutile de perdre du temps en considérations superfétatoires et on se remet au boulot. Avec le redémarrage de mon travail pour la Fnac, la semaine s’annonce chargée….

 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :