RSS

Rapport de l’IG sur l’éducation artistique et culturelle

04 Juin
27 mai 2013

Rapport de l'IG sur l’éducation artistique et culturelle

À l’heure où est publié le texte relatif au parcours d’éducation artistique et culturelle, le ministère de la Culture et de la communication met en ligne sur son site un rapport intitulé « État des lieux des dispositifs d’éducation artistique et culturelle ».

Actuellement, les enseignements artistiques sont obligatoires jusqu’au collège et optionnels au lycée. Selon des chiffres de la Dgesco, en 2011-2012, 80,2 % des écoles maternelles et 68 % des écoles élémentaires disposent, dans leur projet d’école, d’un volet culturel. Du côté du second degré, on en recense dans 67,2 % des collèges, 62,5 % des lycées généraux et technologiques et 55,3 % des lycées professionnels. Pour mémoire, le volet culturel du projet d’établissement devait être généralisé à la rentrée scolaire de septembre 2009.

L’Inspection générale estime que trop peu d’élèves bénéficieraient, à ce jour, d’un dispositif d’éducation artistique et culturelle complémentaire des enseignements (environ 10 %).

Les constats de l’IG

Entre le rapport annuel de performance 2010 et le projet de loi de finances 2012, l’IG note une baisse de 3,3 %. Cela donne une moyenne théorique de 2,4 €/élève avec des différences importantes entre les régions : certaines seraient « surdotées » comme le Limousin et l’Alsace (5,2 €), et d’autres sous-dotées comme l’Île-de-France (0,4 €) ou la Lorraine (0,55 €), selon le rapport.

Les classes à projet artistique et culturel (PAC), par rapport aux autres dispositifs existants, se révèlent particulièrement efficaces pour favoriser la généralisation de l’éducation artistique et culturelle. Pourquoi ? Elles combinent plusieurs facteurs favorables : classe entière, dispositif « pleinement intégré » dans le temps scolaire, coût raisonnable.

Les principales préconisations de l’IG

Ce sont les suivantes :

  • opérer une meilleure répartition des moyens dédiés à l’action éducative,
  • exiger qu’un volet éducation artistique et culturelle soit présent dans le projet culturel de chaque projet d’établissement,
  • introduire une dimension artistique et culturelle dans tous les enseignements,
  • faire en sorte que tous les lycéens puissent suivre une option artistique facultative ou obligatoire,
  • organiser des temps de rencontre avec les œuvres et les artistes,
  • inscrire ces parcours dans des politiques territoriales,
  • faire bénéficier les futurs professeurs, au sein des futures Espé, d’une formation à la démarche de projet partenarial et à la parfaite connaissance de ces outils,
  • créer un observatoire national, pour « rassembler les données et suivre la mise en œuvre de l’éducation artistique et culturelle ».

Pour en savoir plus :

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 juin 2013 dans Vu sur le web

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :