RSS

REALITE AUGMENTEE

29 Déc

Fichier disponible au format PDF ici: Réalité Augmentée

Sommaire

Définition.. 2
Introduction à la réalité augmentee. 2
La réalité augmentée peut-elle augmenter l’éducation ?. 3
Une pedagogie active basee sur les nouvelles technologies de la communications. 3
Architecture de la Realite Augmentee. 4
Des pistes pedagogiques nombreuses et fondamentales. 5
difference entre réalité augmentée et réalité virtuelle. 6
Plus value de la RA.. 6
RA et interactivité: Une révolution?. 6
Domaines d’application pour la réalité augmentée. 6
Culturels. 6
Tourisme. 6
Musée. 6
Monuments Historiques. 7
Centres culturels …... 7
Aspects techniques. 8
besoin matériels. 8
Nouvelles avancées technologiques. 8
Les Open sorce. 10
LAYAR 2.0.. 10
JUNAIO.. 10

Définition

La réalité augmentée est la superposition d’un modèle virtuel 2D ou 3D à la perception que l’on a de la réalité en temps réel. Elle consiste à incruster de façon réaliste du virtuel à une séquence d’images. Ce concept s’applique également aux perceptions tactiles et auditives.

La réalité augmentée s’applique tout particulièrement dans le domaine de l’éducation par le jeu.

La post-production au cinéma est par exemple une forme de réalité augmentée.

Techniquement parlant le principe se concrétise tout particulièrement sur les smart phones qui intègrent la réalité augmentée de façon très naturelle.

Des logiciels commerciaux de ces applications sont dors et déjà disponibles. Citons notamment Boujou, Matchmover, D-Fusion ou encore pour le Web RevelActions.

La réalité augmentée va enrichir notre environnement plutôt que le remplacer car il va accroitre nos capacités à agir en augmentant notre expérience du réel et il sollicite également tous nos sens, simultanément ou non. (1)

(1) Briand, F. (2008, Octobre). Consulté le Novembre 2012, sur WebEvangelist.net: http://www.WebEvangelist.net

Introduction à la réalité augmentee

Alors, la réalité augmentée, Science-fiction ou réalité ?

generique

La réalité n’est qu’une illusion très persistante. Einstein.

Tous les films de science-fiction en ont parlé, de Terminator à Retour vers le Futur. Vous savez, ce principe qui permet de regarder des informations superposées à ce que l’on voit incrustées sur une visière de casque ou des lunettes ou encore un écran. Ces procédés techniques existent mais ont jusqu’à présent été freines par la lourdeur des interfaces utilisées. Jusqu’à présent car il est aujourd’hui théoriquement possible d’envisager ces interfaces malaisées par des lentilles de contact portée à même le globe oculaire.

La réalité augmentée peut-elle augmenter l’éducation ?

Popularisée par la science-fiction, la réalité augmentée se banalise. Le procède est connu du grand public par des applications qui permettent d’essayer virtuellement des coiffures ou encre de refaire sa décoration.

Au delà du gadget, certains dispositifs marketing sont de plus en plus cibles en direction des utilisateurs de smart phones. On peut aujourd’hui, grâce à la réalité augmentée découvrir des sites patrimoniaux ou se former à la mécanique automobile. Mais quel apport a cette technique pour l’éducation ?

Le savoir faire de Total Immersion a permit de développer Dokeo+ de Nathan qui présente toute une gamme d’exercices  et de jeux en réalité augmentée pour rendre plus ludique la consultation d’une encyclopédie junior. Nous sommes face à un parfait exemple de ludification du contenu pédagogique.

Bien que le succès commercial reste relatif, cela a permis de mesurer l’apport de cette technologie pour rendre la consultation interactive, immersive, motivante et efficace.  Dokeo

Une pedagogie active basee sur les nouvelles technologies de la communications.

Intéressons nous aux nouvelles technologies de la communication comme support de pédagogie active et étudions trois catégories d’applications : les jeux sérieux, l’expérimentation et l’entrainement à la réalisation de gestes techniques.

La pédagogie active a pour objectif de rendre l’apprenant acteur de ses apprentissages à l’opposé de la transmission littéraire du savoir.

Déjà en 1964 Freinent écrivait dans Les invariants pédagogiques que

  1. La vraie normale de l’acquisition n’est nullement l’observation; l’explication et la démonstration, mais bien le tâtonnement expérimental, démarche naturelle et universelle
  2. Les acquisitions ne se font pas (…) par l’étude des règles et des lois, mais par l’expérience. Etudier d’abord ces règles et ces lois (…) c’est placer la charrue avant les bœufs.

Mettons, dans un premier temps, en pratique le principe de pédagogie active et en s’appuyant sur le concept des sérious games. Les sérious games sont plus ancres dans la réalité lorsqu’ils utilisent la réalité augmentée que les jeux vidéo qui appartiennent plus à l’univers numérique. On obtient dans ce cas des systèmes hybrides se situant entre réalité et virtualité, ni application de réalité augmentée ni de virtualité augmentée. Ce cadre d’application pédagogique prône la démarche d’investigation et l’approche expérimentale plutôt que la transmission d’un savoir théorique.

Dans un second temps, en dehors des sérious games, la réalité augmentée peut être un outil précieux pour soutenir la démarche d’investigation et l’approche expérimentale. On peut alors mieux visualiser pour mieux comprendre grâce a la réalité augmentée, ainsi que mieux évaluer et quantifier. L’originalité de la démarche pédagogique laisse envisager de redonner gout à l’apprentissage. Mais derrière se cachent de vrais enjeux de société comme celui de la qualification : nous apprenons sans cesse et certaines qualifications requièrent des connaissances mais aussi beaucoup d’habileté. L’entrainement par la réalité augmentée permet l’entrainement et l’apprentissage d’un geste technique.

Selon J. Alvarez de l’université de Toulouse3, un jeu sérieux est l’application informatique dont l’objet est de combiner à la fois les aspects sérieux tels que les enseignements, l’apprentissage, la communication, l’information avec les ressorts ludiques issus des jeux vidéos. Une telle association a donc pour but de s’écarter du divertissement. (Ex Sim city)

L’AFRV a voulu savoir si la Réalité augmentée peut s’inscrire dans une démarche de pédagogie active. Pour y répondre elle a proposé plusieurs systèmes de Réalité augmentée dans le but d’un apprentissage plus efficient au travers de situation de jeux, d’expérimentation et de gestes qui requièrent une grande habileté. L’association pense en avoir démontré la pertinence bien que ce schéma soit expérimental et non exhaustif.

Il faut préciser que le problème récurent dans les systemes d’apprentissage testés est leur caractère déterministe : ces systemes s’avèrent soit « rigides » (l’histoire est prévue d’avance) soit simplistes (le raisonnement est pauvre)

S’il paraissait inquiétant il y a quelques années de remplacer le formateur par l’outil informatique, l’ambition aujourd’hui en termes de qualité d’apprentissage et d’efficacité amène à développer des systemes très lourds et difficiles à mettre en place lors de formation collectives comme les TP scolaires aux universités. Les systemes utilisant la réalité augmentée  peuvent eux apporter un caractère semi-déterministe pour lequel la technologie est plus aisée à mettre en œuvre d’un point de vue logiciel et matériel.

AFVR. (s.d.). Consulté le 12 6, 2012, sur Association française de réalité virtuelle: http://www.afrv.fr/

Architecture de la Realite Augmentee

Des pistes pedagogiques nombreuses et fondamentales

Les applications en réalité augmentées sont encore peu nombreuses en éducation, peu de ressources font parler d’elles.

Dans la formation professionnelle, on peut noter en autres, l’initiative de BMW qui permet d’entrevoir un potentiel intéressant dans l’apprentissage des gestes métier : une application reconnait toutes les pièces mécaniques, le mécanicien reçoit en temps réel des informations se superposant à sa vision du moteur par le biais de lunettes. Ce dispositif permet de déceler les pannes et de l’assister dans la réparation.

http://youtu.be/P9KPJlA5yds

Les pistes pédagogiques sont donc nombreuses. En théorie l’on donne un avantage à la réalité augmentée par rapport au sérious game : avec la réalité augmentée on ne donne pas à voir un modèle à la vision, avec toutes les approximations du réel qu’il peut comporter mais bien la réalité vraie. En pratique l’apprentissage se fait en 3D et donc la compréhension et la mémorisation sont facilites grâce aux leviers kinesthésiques et sensorimoteurs. On n’est plus simple spectateur ou spectateur impliqué, mais bien acteur en environnement  réel.

La réalité augmentée est aussi efficace dans la capacité d’abstraction des apprenants. La surcouche de l’analyse réelle et sa modélisation permet à l’apprenant de se rapprocher de ce qu’il perçoit.

 

Une application telle que Layar permet de créer ses propres calques à poser sur la réalité telle qu’elle perçue par l’élève.

Bien entendu, cet usage s’applique à l’éducation autant qu’à la formation professionnelle.

AFVR. (s.d.). Consulté le 12 6, 2012, sur Association française de réalité virtuelle: http://www.afrv.fr/

difference entre réalité augmentée et réalité virtuelle

Plus value de la RA

RA et interactivité: Une révolution?

Nous sommes tous différents dans notre façon d’appréhender le savoir. Mais on peut noter trois classes majeures de styles cognitifs : auditif, visuel, kinesthésique. Il parait donc évident que l’enseignement frontal ne soit pas approprié aux deux derniers styles.

Pour ceux-ci l’idéal est de favoriser une approche par manipulation et/ou visualisation. En ce sens, l’intégration de la réalité augmentée est une forme de révolution.

Mais alors, la réalité augmentée, c’est l’avenir de la pédagogie ? Difficile à dire pour l’instant car il reste beaucoup de chemin à parcourir d’un point de vue technique, pratique et idéologique, mais nous y reviendrons

Educavox.fr. (s.d.). Consulté le Novembre 2012, sur Educavox.fr.

 Domaines d’application pour la réalité augmentée

Culturels

Pour n’en citer que quelques unes :

Au niveau du patrimoine, L’abbaye de Cluny a mis en place des bornes interactives permettant de voir le site comme au XVème siècle. Ou encore l’exemple de Cherbourg ou l’on peut visualiser, sur site et sur le net, le château fort disparu en 3D grâce à une application téléchargeable sur smart phone ou tablette tactile. La ville d’Amiens permet, elle aussi, de télécharger une application permettant de visualiser la cathédrale en 3D et en couleurs.

Amiens en réalité en couleurs

Tourisme

Plus généralement, la réalité augmentée permet d’enrichir l’expérience du visiteur en proposant des contenus associés à ce qu’il est en train de regarder.

Musée

Le musée de Varsovie : parfait exemple de réalité augmentée et d’innovation.

Après la rénovation du musée, un problème s’est posé : comment augmenter l’attraction du public ?

Le musée a donc pensé à raconter l’histoire, les histoires des tableaux : des histoires d’amour, de folie, des histoires mystérieuses. Et ils l’ont fait d’une façon spectaculaire et particulièrement innovante : ils ont crées des scènes visibles dans le musée par le biais de smart phones sur ce que peux exprimer une peinture de façon évidente ou sous jacente. Ces scènes en 2D sont intégrées par un code placé à coté de l’œuvre. Ces scènes filmées racontent en images mouvantes l’histoire du tableau. Le cumul du son, de l’image et de la musique d’ambiance y sont inclues et correspondent au contexte de l’histoire du tableau ou son contexte de création : on y explicite les protagonistes, la problématique, etc.

Mais ces scènes sont également accessibles en dehors du musée : par le biais d’un site internet interactif bien entendue, mais également par le biais d’un affichage grand format dans la ville fonctionnant avec la même activité que les visites du musée par le biais de smart phones.

Ce fut un tel succès que les premiers mois, on ne pouvait plus se connecter par manque de ressources en bande passante. Les médias ont bien entendu relayé l’information, le phénomène a fait la une de nombreuses publications et ainsi ont contribué à créer le buzz.

Des résultats tangibles ? +20% de visiteurs et ce chiffre continue d’augmenter !

Réalité augmentée au musée de Varsovie

Monuments Historiques

Centres culturels …

Aspects techniques

besoin matériels

Nouvelles avancées technologiques

Comme nous l’expliquions, une lentille de contact est faite de polymères, il est donc déjà possible de réaliser des circuits électroniques sur ces surfaces. Cependant il reste le problème lié à la miniaturisation des composants et à l’assemblage à cette échelle. Une fois ceci solutionné complété d’une connexion wifi, la lentille pourra renvoyer ce qui est perçu à un ordinateur qui lui adressera en retour des informations en réalité augmentée

Mais la réalité augmentée n’est pas seulement visuelle. Par exemple, les branches des lunettes pourraient parfaitement amplifier certains sons inquiétant pour stimuler la vigilance.

Autre possibilité : l’application Sixt Sense développée par le MIT Média Lab. Elle a l’avantage de proposer une solution pouvant être mise en œuvre dans des délais très courts puisqu’il s’agit d’un accessoire posé sur le corps mais avec un encombrement très léger comme une bague ou un collier intégrant une web cam. Ce dispositif permet à tous moment d’avoir accès à des informations qu’il pourrait être bon de connaitre pour prendre une bonne décision. Par exemple : savoir qui est la personne que l’on rencontre, ou encore choisir au supermarché le papier hygiénique le plus écolo. Ce boitier permet d’avoir accès à ces informations sans que l’utilisateur ne modifie son comportement dès lors que celui-ci est relié à son téléphone portable. Le boitier projette les informations face à soi et grâce aux bagues l’utilisateur se sert de la même gestuelle que sur un I phone ou sur une tablette. Aussi; n’importe quelle surface peut servir pour l’interaction, comme un mur, une vitre, le tee-shirt de la personne avec qui l’on parle ou simplement sa propre main.

D’après les chercheur du MIT, ce système est facile à produire et son prix ne devrait pas dépasser celui d’un téléphone mobile. A suivre également donc…

Naturellement ces applications ne seront acceptées par tout un chacun que si elles se font discrètes. Le vrai challenge est là !

Les Open sorce

LAYAR 2.0

Layar est spécialisé dans la réalité augmentée mobile – le média le plus populaire à travers laquelle la personne interagit avec le contenu de réalité augmentée. Le monde du mobile AR se compose essentiellement de deux types d’expériences: la géolocalisation et de la vision basée sur la réalité augmentée.Géolocalisation basée sur la réalité augmentée utilise le GPS, la boussole et autres capteurs dans le téléphone portable d’un utilisateur qui fournit un « heads-up » d’affichage des différents points géo localisés d’intérêt. Basée sur la vision, la réalité augmentée utilise un grand nombre de ces mêmes capteurs pour afficher le contenu numérique dans le contexte des objets du monde réel – comme les magazines, cartes postales ou des emballages de produits – en suivant les caractéristiques visuelles de ces objets.

Avec Layar, nous pouvons rendre le monde cliquable.

L’infrastructure physique existante de documents imprimés est prête pour la réalité augmentée. Avec Layar, les éditeurs et les annonceurs peuvent rapidement et facilement activer leurs pages d’impression statiques avec des expériences numériques … le tout sans avoir à embaucher des développeurs ou l’installation de logiciels.

À une époque où la consommation en ligne est en pleine ascension, les publications imprimées doivent trouver un moyen de communiquer avec leurs lecteurs de façon nouvelle et interactive. Layar fusionne les mondes en ligne et hors ligne, apportant de nouveaux niveaux d’engagement interactif

 LAYAR 2.0

JUNAIO

 

Junaio Réalité Augmentée est le plus avancé navigateur mobile de réalité augmentée, qui offre un moyen rapide et facile de découvrir le monde. Il mérite certainement une place dans n’importe quel voyage et dispositif utilisateur d’application locale pour ses fonctionnalités brillante.

Avec Junaio Réalité Augmentée, vous pouvez trouver des événements locaux, des offres et des listes facilement et rapidement. Et il suffit de scanner les codes QR et des codes barres, vous pouvez obtenir un accès instantané à des informations supplémentaires. Mais vous savez quoi faire encore mieux?

Avez-vous jamais imaginé que vous pouvez simplement  tout scanner comme un Code QR? Maintenant vous pouvez simplement utiliser la vue « Numériser » pour numériser les codes QR et à obtenir un accès instantané aux informations produit et les pages Web, ou utiliser la recherche visuelle de découvrir le contenu dans les images activés. Et il est intéressant de souligner qu’il est très simple et il qu’il est facile de charger le contenu avec le « scan », pas besoin de chercher, il suffit de pointer et de cliquer.

Pour le rendre plus commode et pratique, il y a bien d’autres caractéristiques impressionnantes dans Junaio Réalité Augmentée. Il combine parfaitement le contenu d’eBay Petites annonces, Valpak, Instagram et bien d’autres en seulement une seule application, maintenant vous n’avez pas besoin de télécharger des applications différentes tout le temps. En outre, vous pouvez l’utiliser pour trouver le magasin le plus proche, arrêt de bus, hôtel, etc.

Junaio

Karine Marquis

 

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :