RSS

LES PLATEFORMES LMS

29 Déc

Article disponible au format PDF ici: Les Plateformes LMS

Sommaire

14 logiciels de e-learning open source. 1
Voici un panorama des logiciels libres et open source de e-learning. Mais avant de découvrir cette liste, un rappel des fonctionnalités attendues de ces systèmes d’apprentissage en ligne également appelés LMS (Learning Management System). 1
Qu’est-ce que le e-learning ?. 2
Panorama des logiciels libres et open source d’e-learning. 3
Moodle. 3
Atutor. 3
Claroline. 3
Dokeos. 3
DoceboLMS. 4
eFront. 4
SyndeoCMS. 4
Ilias Learning Management. 4
OLAT.. 4
Sakai Project. 5
Open Elms e-learning. 5
Ganesha. 5
AnaXagora – LCMS. 5
Sources : 5

14 logiciels de e-learning open source

Voici un panorama des logiciels libres et open source de e-learning. Mais avant de découvrir cette liste, un rappel des fonctionnalités attendues de ces systèmes d’apprentissage en ligne également appelés LMS (Learning Management System).

Qu’est-ce que le e-learning ?

Ces solutions s’adressent à des apprenants en mettant à leur disposition une plate-forme d’apprentissage, des tuteurs ou animateurs, des contenus textuels ou multimédia didactiques, une stratégie pédagogique et tutorale et des activités de validation de connaissance. Intéressons nous dans cet article à la plate-forme d’apprentissage.

Elle répond aux besoins suivants :

  • héberger le contenu pédagogique multimédia,
  • contrôler l’accès aux ressources,
  • offrir des activités pédagogiques,
  • faciliter les activités de tutorat et de pilotage de la formation (suivi des cursus apprenants),
  • faciliter le pilotage des ressources de l’organisme de formation (gestion des formateurs, des moyens logistiques et techniques),
  • gerer la communauté d’apprenants,
  • permettre la gestion administrative des documents associés à la formation (attestation de formation par exemple)

Cette plate-forme doit également supporter le format SCORM qui est une spécification permettant de créer des objets pédagogiques structurés. Ce format a pour objectif d’assurer :

  • Accessibilité : capacité de repérer des composants d’enseignement à partir d’un site distant, d’y accéder et de les distribuer à plusieurs autres sites.
  • Adaptabilité : capacité à personnaliser la formation en fonction des besoins des personnes et organisations.
  • Durabilité : capacité de résister à l’évolution de la technologie sans nécessiter une reconception, une reconfiguration ou un recodage.
  • Interopérabilité : capacité d’utiliser dans un autre emplacement et avec un autre ensemble d’outils ou sur une autre plate-forme des composants d’enseignement développés dans un site, avec un certain ensemble d’outils ou sur une certaine plate forme. Note : il existe plusieurs niveaux d’interopérabilité.
  • Réutilisabilité : souplesse permettant d’intégrer des composants d’enseignement dans des contextes et des applications multiples.

Comme vous le constaterez ce n’est pas le choix qui manque, voir il y a trop de choix, la force et la faiblesse de l’open source.

Panorama des logiciels libres et open source d’e-learning

Moodle

Ce logiciel est probablement l’un des plus utilisés dans ce domaine. Il peut être utilisé par un seul professeur pour partager des cours ou bien servir plusieurs milliers d’étudiants dans une université. Moodle dispose de plus de 100 modules réalisés par des développeurs et des professeurs un peu partout dans le monde. Les outils les plus répandus permettent la mise en place de wiki, forum, gestion des devoirs, questionnaires, examens, messagerie, partage de documents, tchat, etc… La liste complète est disponible à cette adresse.

Site de démonstration

Atutor

Egalement très répandu avec plus de 25 000 sites utilisateurs, il permet aux enseignants et aux étudiants de suivre les cours qu’ils donnent ou suivent, d’échanger des messages avec les autres participants, de créer des groupes, et de travailler en collaboration sur les cours, de tenir des blogs, partager ou suivre des contenus.

Site de démonstration

Claroline

C’est un outil de e-learning mais aussi de “e-working” ou travail à distance si j’essaie de traduire. Claroline a été lancé par l’université de Louvain en Belgique et depuis 2004 le centre de recherche de l’ECAM contribue également au projet. Le logiciel a reçu un prix de l’UNESCO en 2007.

Claroline est organisé autour du concept d’espace en relation avec un cours ou une activité pédagogique. Chaque espace met à disposition une liste d’outils qui permettent la création de contenus, la gestion des activités et d’interagir avec les élèves.

Site de démonstration

Dokeos

Une solution portée par une société du même nom. Dokeos propose une intégration des outils bureautique de Microsoft avec des fonctionnalités comme  “Oogie Rapid Learning” qui transforme une présentation powerpoint en un support de cours en ligne. Les éditions peuvent être exportées vers Excel ou tout autre outil d’analyse de données. Des fonctions de vidéo-conférence sont disponibles pour les sessions de formation.

Dokeos a des clients principalement dans les entreprises et les instances gouvernementales. Sa communauté se développe notamment autour de l’écriture d’extensions.  Site de démonstration

DoceboLMS

Disponible dans 25 langues, DoceboLMS offre la possibilité de définir plusieurs modèles didactiques : le blended learning, auto-géré ou collaboratif.

Site de démonstration

eFront

Ce logiciel se présente comme un outil simple d’emploi pour l’e-learning et le développement du capital humain. Porté par la société Epignosis spécialisé en e-learning, eFront est utilisé par des ministères des gouvernements grec et polonais. Il existe une version dite “communautaire” ainsi que commerciale dotée de fonctionnalités supplémentaires.

Site de démonstration

SyndeoCMS

L’objectif de ce logiciel est de répondre aux besoins des écoles primaires. Il met donc l’accent sur la simplicité d’utilisation par du personnel non informaticien. Il est présenté comme un CMS (Content Management System). Une vingtaine de langues sont disponibles ainsi que des modules complémentaires pour étendre les fonctionnalités.

Site de démonstration

Ilias Learning Management

Ce projet a été lancé par l’université de Cologne en Allemagne. En plus des fonctions classiques de e-learning, ILLIAS permet de gérer des flux RSS, des podcast et les services  Google Maps. Une interface SOAP est disponible.

Site de démonstration

OLAT

OLAT (Online Learning And Training)  se différencie par son langage de développement et sa licence de la plupart des solutions de ce panorama. Son développement a débuté en 1999 à l’Université de Zurich en Suisse où il est utilisé. Une équipe de 12 personnes travaillent sur ce projet.

Site de démonstration

Sakai Project

Comme OLAT, Sakai est développé en JAVA par une alliance internationale d’université de collège et de partenaires commerciaux au travers d’une fondation. Sakai annonce être utilisé par plus de 150 institutions.

Open Elms e-learning

Construit sur les outils Microsoft (IIS, SQL Server) ce logiciel se distingue des autres par la présence d’un module permettant de réaliser des animations en trois dimensions pour agrémenter les supports de cours.

Ganesha

Le logiciel est porté par la société ANEMA spécialisée dans l’e-learning. La dernière version 4.5 date de plus d’un an maintenant.

Site de démonstration

AnaXagora – LCMS

AnaXagora LCMS, née d’un travail collaboratif entre le CRP Henri Tudor et l’Intech SA et est basé sur Ganesha. La dernière version date de janvier 2009.

Site de démonstration

CHAMILO

À la différence de systèmes comme Sakai (et dans une moindre mesure Moodle), Chamilo est super léger.

Entre parenthèses, Chamilo est issu du groupe de développement (privé *et* communautaire) qui travaillait sur D0keos antérieurement. Depuis la dernière version du projet père, Chamilo a déjà sorti 3 nouvelles versions correctives et de nouvelles fonctionnalités, tout en préservant l’intégralité des fonctionnalités antérieures et sa simplicité d’utilisation.

Site de démonstration

 

 

Sources :

 

Étiquettes :

6 réponses à “LES PLATEFORMES LMS

  1. oneway

    22 janvier 2013 at 10:42

    good article thanks its very help me..

     
  2. guarderias pozuelo

    28 janvier 2013 at 13:37

    thanks for the post! sorry because my french is terrible! Anyway, the content is really clear, thanks!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :